Collecte des matières résiduelles

Rebuts volumineux

La collecte mensuelle de rebuts volumineux a lieu le 3e vendredi de chaque mois. Les rebuts qui ne peuvent être pas réutilisés, récupérés ou recyclés doivent être déposés en bordure de la route avant 7 h le jour de la collecte.

Matières acceptées à la collecte en bordure de rue

Tout objet qui n’entre pas dans le bac de résidus domestiques (bac noir) et qui fait partie de la liste suivante :

  • Mobilier
    Matelas
  • Évier
    Bain
  • Lavabo
    Toilette
  • Réservoir d’eau chaude
    Barbecue (sans bombonne)
  • Mobilier de jardin
    Table de pique-nique et balançoire défaites
  • Tapis et toiles de piscine (ces articles doivent être roulés et attachés et ne doivent pas dépasser 1 mètre de longueur)
    Filtre de piscine (IMPORTANT: les filtres de piscine doivent être vidés de leur sable avant d’être mis en bordure de rue)

Matières refusées à la collecte en bordure de rue :

  • Sacs de plastique et boîtes de carton remplis de matières diverses
    Matériaux de construction (bois, gypse, cabinets d’armoires de cuisine, panneaux de clôtures, etc.)
  • Électroménagers
    Appareils électroniques et informatiques (ordinateurs, télévisions, imprimantes, systèmes audio et vidéo, dispositifs d’affichages, etc.)
  • Matières pêle-mêle
    Bain en fonte
  • Résidus domestiques dangereux
    Terre, pierres, briques, bois, branches, souches, carcasses de voitures, pneus
  • Résidus verts (feuilles, gazon, etc.)collectes les lundis aux deux semaines
    Matières recyclablescollectes tous les jeudis

Les citoyens qui veulent se débarrasser de rebuts qui figurent dans la liste des exceptions sont invités à consulter la charte des Matières acceptées  auxÉcocentres de la MRC de Vaudreuil-Soulanges .

Pour les matières refusées, consultez l’outil Tricycle au tricycle-mrcvs.ca pour en disposer de façon appropriée.

  • Réfrigérateurs et congélateurs fonctionnels et appareils froids non fonctionnels, incluant climatiseurs (Écocentre)
  • Produits électroniques (ARPE-Québec ou Bureau en gros)
  • Résidus domestiques dangereux (dans leur contenant d’origine – Écocentre)
  • Résidus de construction, de rénovation et de démolition (Écocentre, à l’exception du bois créosoté ou goudronné)
  • Asphalte, béton, pierre, brique, sable et gravier (Écocentre)
  • Branches (collectes à NDIP commençant le 2e lundi de chaque mois – durée 5 à 7 jours)
  • Pneus (Écocentre)
  • Matières recyclables (collectes à NDIP tous les jeudis)

Questions fréquemment posées concernant les nouvelles règles régissant les collectes de rebuts volumineux

Pourquoi la Ville doit-elle limiter les matières acceptées lors de la collecte de résidus volumineux?

Ces changements ont été apportés pour des raisons environnementales dans le respect des normes et politiques établies par le gouvernement du Québec.

En mars 2011, le gouvernement provincial a adopté la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles qui vise à créer une société sans gaspillage en encourageant des comportements plus respectueux de l’environnement et de meilleures pratiques de consommation et de gestion des matières résiduelles.

Le Ministère compte sur la collaboration des municipalités et des MRC dans la mise en œuvre de sa politique pour l’atteinte de ses objectifs. La Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot met tout en œuvre pour se conformer au Plan de gestion des matières résiduelles établi par la MRC de Vaudreuil-Soulanges et à celui de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Est-ce qu’il y a des économies liées au détournement des résidus encombrants des sites d’enfouissements ?

La Ville se doit de limiter l’augmentation des coûts de la gestion des matières résiduelles, notamment en limitant l’enfouissement, puisqu’une surtaxe gouvernementale s’applique. Pour chaque tonne de résidus volumineux envoyés à un site d’enfouissement, la Ville paie des frais de disposition et des frais de redevances à l’élimination. Ces frais équivalent à approximativement 72 $ / tonne. Il va sans dire que lorsque nos citoyens réduisent la quantité de matières envoyées aux sites d’enfouissement, ils contribuent non seulement à réduire l’empreinte écologique collective, mais aussi à réduire les coûts liés à leur élimination.

Pourquoi la Ville incite-t-elle les citoyens à utiliser les Écocentres de Vaudreuil-Soulanges ?

Dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges, un réseau de quatre écocentres a été implanté sur le territoire. Ces infrastructures régionales offrent un service supplémentaire aux collectes déjà offertes par la Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot.

Un écocentre est un centre de récupération sécurisé qui permet aux citoyens de se départir de façon simple et efficace d’une multitude de matières résiduelles qui posent un risque pour l’environnement. En favorisant la récupération et la valorisation, les Écocentres de Vaudreuil-Soulanges permettent de détourner des sites d’enfouissement une quantité importante de résidus et de leur donner une deuxième vie.

https://mrcvs.ca/citoyens/environnement/reseau-des-ecocentres/

Pourquoi les appareils froids sont-ils maintenant refusés ?

Ce changement répond aux règlements sur les halocarbures du gouvernement fédéral et provincial. Outre ces raisons d’ordre législatif, des préoccupations environnementales justifient ce changement. Les appareils froids (réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs, etc.) qui sont mal gérés ou mal récupérés émettent des halocarbures qui appauvrissent la couche d’ozone stratosphérique et ont un impact négatif sur les émissions de gaz à effet de serre (GES). Lorsque ces matières sont envoyées à l’écocentre, elles sont redirigées vers différentes filières de valorisation qui assurent un maximum de mise en valeur selon les matières ramassées. La Ville a mis en place une collecte sur appel afin d’acheminer de ces matières aux écocentres.

Pourquoi les résidus de construction ne sont-ils pas ramassés ?

Le gouvernement du Québec s’est fixé des objectifs agressifs afin de réduire considérablement la quantité de matières qui se retrouvent dans les sites d’enfouissement. La Politique québécoise de gestion des matières résiduelles et le Plan d’action 2011-2015 du gouvernement du Québec a bani l’enfouissement du bois de construction depuis le 1er janvier 2014.

Qu'offre la Ville pour les citoyens à mobilité réduite, avec des problèmes de santé ou à faible revenu et qui éprouvent, par conséquent, des difficultés à acheminer leurs résidus volumineux aux écocentres ?

La Ville est consciente que certains résidents ne sont pas en mesure de transporter eux-mêmes les matières refusées aux collectes mensuelles de rebuts volumineux. Elle offre donc un service payant de collectes pour les matières acceptées aux écocentres. Ce service, dispensé par les cols bleus de la Ville, est offert d’avril à novembre inclusivement, toujours le dernier samedi de chaque mois.

Pour en profiter, les résidents doivent communiquer avec la Ville au 514 453-4128 pour prendre un rendez-vous avec notre contremaître. Le contremaître se rendra chez les résidents et déterminera le coût de la collecte en fonction de la quantité de matières à transporter.

Les frais de la collecte utilisateur- payeur doivent être payés avant le jour de la collecte.

Pour ce faire, les gens peuvent se rendre au Guichet unique, à la bibliothèque Marie-Uguay, à l’hôtel de ville ou aux Ateliers municipaux.