Environnement

Agrile du frêne

Signes et symptômes

Les signes d’attaque de l’agrile du frêne

L’agrile du frêne est difficile à détecter, mais voici les signes spécifiques qui permettent de diagnostiquer la présence de l’insecte. Il est important de noter que l’agrile attaque les frênes en commençant par leur cime. Lorsque ces signes sont visibles à partir du sol, l’arbre est déjà sévèrement attaqué et il est trop tard pour le sauver. Un dépistage précoce de l’insecte peut être réalisé.

Les trous en forme de «D» majuscule

Après avoir atteint le stade adulte, les agriles adultes doivent percer un trou pour sortir de l’arbre. Ce trou à une forme de «D» majuscule qui est propre aux agriles. Lorsque de tels trous sont observés sur un frêne, on peut déduire qu’il s’agit de l’agrile du frêne, car il n’existe pas d’autres espèces d’agrile qui s’attaquent aux frênes en Amérique du Nord.

Les galeries en forme de « s » sous l’écorce

Lorsqu’on soulève l’écorce d’un frêne attaqué, on peut observer des galeries en forme de « s » caractéristiques. Ces galeries sont propres aux larves d’agrile qui les produisent en s’alimentant des tissus sous l’écorce.

Les symptômes des frênes attaqués

Le dépérissement du feuillage de la cime

Les galeries creusées par les larves de l’agrile sous l’écorce bloquent la circulation de la sève qui ne peut plus rejoindre la cime de l’arbre. Cela provoque le jaunissement et la perte des feuilles au sommet du frêne.

Repousses de branches sur le tronc (gourmands)

L’arbre tente de compenser la perte de son feuillage à la cime en produisant des nouvelles branches sur le tronc.

Trou de pics bois

Les pics bois sont très friands des larves d’agrile cachées sous l’écorce. Quand il trouve un frêne infesté, ils viennent souvent le visiter pour s’y nourrir. Le frêne devient rapidement criblé de trous. Ces trous deviennent facilement visibles quand les frênes sont dépourvus de leurs feuilles.