Environnement

Aménagement des berges
Services aux citoyens > Environnement > Aménagement des berges

Comment aménager une berge pour mon bénéfice et celui des générations futures

Vous êtes propriétaire d’un terrain riverain et vous désirez effectuer des travaux de stabilisation destinés à corriger ou à prévenir un problème d’érosion?
Avant de faire quelques travaux que ce soit, communiquez avec le département de l’urbanisme au 514 453-4128, option 1, car l’ensemble des travaux situés dans la bande riveraine et le littoral sont assujettis à l’émission d’un certificat d’autorisation municipal.
 Ne commencez pas des travaux avant d’en avoir reçu l’autorisation puisque ceux-ci pourraient s’avérer dérogatoires! De plus, rappelez-vous que selon l’article 128.7 de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune (LCMVF), nul ne peut réaliser une activité dans un habitat faunique sans obtenir préalablement l’autorisation du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.
Pour obtenir cette autorisation, vous devez remplir le formulaire de demande disponible sur le site Web  du Ministère ou communiquez directement avec eux au 450 928-7608.

Comment planifier mes travaux?

Justification :

Tout d’abord, une intervention dans l’habitat du poisson, la rive ou le littoral n’est justifiable que s’il y a un problème d’érosion qui nécessite une stabilisation. On n’aménage pas un bord de l’eau pour  « pour mettre ça beau » mais pour régler un problème d’érosion.

Choix d’une technique de stabilisation

La réglementation municipale, découlant de la Politique provinciale de protection des rives, du littoral et des plaines inondables, privilégie les techniques de stabilisation végétale qui seront les plus susceptibles d’entraîner la renaturalisation de la rive. Dans les cas d’érosion plus grave, une technique de stabilisation « mécanique »  des rives, telle qu’un enrochement, pourra être envisagée. N’oubliez pas que cette technique n’est privilégiée que « lorsque la pente, la nature du sol et les conditions du terrain ne permettent pas de rétablir la couverture végétale et le caractère naturel de la rive ». Pour ce genre de travaux, l’avis d’un expert, voire même d’un ingénieur, est souvent indispensable.

Quelques règles d’or

  • Même si la mesure est autorisée, l’ajout de roches dans la pente de la rive n’est destiné qu’à des fins de stabilisation;
  • L’ouvrage de stabilisation devra suivre la pente naturelle de la rive; – Aucun rehaussement du terrain n’est autorisé;

  • Aucun empiètement dans le littoral du cours d’eau n’est autorisé; – Aucun ajout de terre ou autre remplissage dans la rive et le littoral n’est autorisé;
  • Tous les arbres et arbustes devront être conservés afin d’assurer la régénération naturelle de la rive;
  • Le requérant devra s’assurer d’obtenir toute autre autorisation nécessaire auprès des ministères et organismes concernés.

Quand effectuer les travaux?

Il est toujours préférable de réaliser les travaux lorsque le niveau de l’eau est suffisamment bas pour travailler à sec. De façon générale mais non limitative, les travaux dans le littoral ne pourront être effectués pendant la période s’étendant du 1er mars au 1er août. Quels végétaux favoriser lors de la revégétalisation? Les essences végétales utilisées lors de la revégétalisation doivent être indigènes et caractéristiques du milieu. Le choix des végétaux est important car il se doit d’être adapté aux milieux humides. Les essences déjà présentes sur les lieux naturels doivent être privilégiées. Vous pouvez consulter le répertoire des végétaux recommandés  pour la végétalisation des bandes riveraines du Québec afin de bien planifier votre projet.

J’aimerais avoir un quai

La réglementation autorise chaque propriétaire privé d’un terrain riverain à installer un quai dans le prolongement des limites de sa propriété. Ce quai doit être sur pieux ou plates-formes flottantes et ne doit pas avoir une superficie supérieure à 20 mètres carrés.
Si, pour des raisons diverses, la superficie de 20 mètres carrés est insuffisante à vos besoins, vous devez communiquer avec le Centre d’expertise hydrique du Québec afin de déposer une demande de location pour la superficie excédentaire ou communiquer directement avec eux au 418 521-3866.

Quelques liens utiles

Voici une liste de liens qui pourra être utile aux propriétaires riverains pour aménager leur berge :