Environnement

Économie de l'eau potable

Économie de l’eau potable

L’eau est une ressource précieuse qu’il faut protéger et économiser!

Même si le paysage de NDIP est caractérisé par l’omniprésence de l’eau, il ne faut pas oublier que l’eau est une ressource renouvelable limitée et que notre consommation d’eau et les rejets d’eau usée ont un impact important sur l’environnement. Dans ce contexte, le gouvernement provincial à élaboré la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable qui vise une réduction de la production d’eau potable par personne de 10 % pour 2014 et de 20 % pour 2017.

L’utilisation rationnelle de l’eau : les 4 R

  • Réduire la quantité d’eau utilisée.
  • Remplacer les végétaux inadaptés et les dispositifs gaspilleurs pour des économiseurs.
  • Réparer les fuites, il suffit souvent de changer une rondelle usée.
  • Réutiliser l’eau de pluie en utilisant des barils récupérateurs.

En appliquant le principe des 4 R, des dizaines de milliers de litres d’eau sont économisés annuellement dans chaque famille.

Quelques statistiques

  • Les Canadiens sont parmi les plus grands consommateurs d’eau au monde.
  • Les Québécois utilisent 150 000 litres d’eau par habitant par an, soit le double des Européens.
  • La surconsommation résidentielle entraîne des frais d’opération importants.
  • L’arrosage des pelouses peut représenter jusqu’à 50 % de la consommation d’eau potable résidentielle des municipalités.
  • Les experts estiment que nous gaspillons la moitié de l’eau que nous utilisons.

Trucs et astuces

Réduire

  • Ne pas vider la piscine plus que nécessaire pour l’hiver. Traiter l’eau afin d’éviter de la vider et d’avoir à la remplir au printemps. Ne pas la remplir à plus de 15 cm du bord pour éviter de perdre de l’eau par éclaboussement.
  • Balayer les entrées, patios et allées d’accès.
  • Si nécessaire, laver la voiture au lave-auto.
  • Réduire ses attentes face au gazon.
  • Éviter d’arroser les surfaces qui n’en ont pas besoin.
  • Éviter d’arroser en plein jour, lorsqu’il fit chaud et qu’il vente. Arroser à la main.
  • Éviter d’arroser les pelouses et autres végétaux tolérants bien implantés, surtout en période de sécheresse.
  • Garder le gazon long (10 cm) : il résistera mieux à la sécheresse et conservera plus d’humidité au sol. Laisser le gazon coupé au sol et déchiqueter les feuilles sur le gazon pour augmenter sa rétention d’eau.
  • Arroser au sol pour limiter l’évaporation.
  • Fermer le robinet pour se raser ou se brosser les dents permet d’économiser plus de huit litres d’eau chaque fois.
  • Remplir l’évier d’eau pour laver les fruits et les légumes plutôt que de laisser couler l’eau du robinet inutilement.
  • Garder une carafe d’eau dans le réfrigérateur plutôt que de la laisser couler jusqu’à ce qu’elle devienne froide.

Réparer

  • Inspecter les boyaux d’arrosage, les connections des piscines et réparer les fuites.

Réutiliser

  • Utiliser des barils récupérateurs d’eau de pluie pour recueillir l’eau des gouttières.

      Remplacer, ajouter ou modifier

      • Utiliser une toile de piscine pour limiter l’évaporation.
      • Pour les gicleurs extérieurs, opter pour des modèles à arrêt automatique et munis de pluviomètres ou de détecteurs d’humidité ou utiliser une minuterie.
      • Utiliser des gicleurs à grosses gouttes pour limiter l’évaporation, un système d’arrosage goutte à goutte ou des boyaux poreux.
      • Remplacer le gazon par des couvre-sols ou des plantes résistantes à la sécheresse.
      • Ajouter au gazon des semenses diversifiées (ex. : du trèfle) et résistantes à la sécheresse ainsi qu’une fine couche de compost annuellement.
      • Mettre du compost dans la préparation du sol pour les végétaux (gazon et autres plantes) et placer du paillis végétal aux aménagements paysagers (8 à 10 cm) pour augmenter la rétention d’eau.
      • Modifier ses achats : les plantes vivaces consomment moins d’eau que les annuelles. Appliquer la consigne « La bonne plante au bon endroit » : implanter les végétaux sur le sol qui leur convient et favoriser les végétaux indigènes.
      • Installer un aérateur de robinet à faible débit permet de réduire de moitié l’utilisation d’eau.
      • Lors du remplacement d’un lave-vaisselle, penser à en choisir un qui économise l’eau. Les nouveaux modèles peuvent réduire de 25 % la consommation d’eau. De plus, attendre qu’il soit à pleine capacité avant de laver la vaisselle.
      • Remplacer les vieilles toilettes par de nouveaux modèles à très faible chasse d’eau.