Environnement

Agrile du frêne

Essences de remplacement

L’arrivée de l’agrile du frêne menace très sérieusement le patrimoine forestier de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot. Pour réduire autant que possible la perte des bénéfices attribuables aux arbres, il faut commencer dès maintenant à planter des espèces de remplacement pour prévenir la réduction de la canopée.

La plantation d’essences diverses bien adaptées aux conditions locales ne peut que présenter des avantages pour la population d’arbres de la région. Regardez quelles essences poussent actuellement autour de chez vous pour savoir ce qui manque, puis reportez-vous à la liste Essences recommandées pour remplacer les frênes sur le site de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) pour choisir une essence recommandée :

  • Chêne bicolore (Quercus bicolor Willd.) – Swamp White Oak
    Févier épineux (Gleditsia triacanthos L.) – Honeylocust
  • Chêne à gros fruits (Quercus macrocarpa Michx.) – Bur Oak
    Genévrier de Virginie (Juniperus virginiana L.) – Eastern Red Cedar
  • Chêne des marais (Quercus palustris Muenchh.) – Pin Oak
    Micocoulier occidental (Celtis occidentalis L.) – Hackberry
  • Érable argenté (Acer saccharinum L.) – Silver Maple
    Noyer noir (Juglans nigra L.) – Black Walnut
  • Érable à sucre (Acer saccharum Marsh) – Sugar Maple
    Pin blanc (Pinus strobus L.) – White Pine
  • Érable rouge (Acer rubrum L.) – Red Maple
    Tilleul d’Amérique (Tilia americana L.) – Basswood

Remarque : L’équipe d’horticulture de NDIP déconseille de planter le peuplier faux-tremble (Populus tremuloides Michx.) même s’il figure sur la liste de l’ACIA. Puisque cette essence d’arbre est à l’origine de nombreuses demandes d’abattage en raison de différents problèmes, la Ville ne recommande pas son utilisation pour générer la canopée future de Notre-Dame.