Une caserne centralisée inscrite dans une vision de desserte unique sur l'île Perrot

Le mardi 27 avril, le conseil de ville dévoilé les détails du projet de caserne incendie à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot dans le cadre d’une rencontre virtuelle sur la plateforme Zoom. Plus d’une cinquantaine de résidentes et résidents qui avaient réservé leur place ont assisté à la présentation et ont pu poser des questions et formuler des commentaires.

Le conseil et la mairesse de NDIP Danie Deschênes étaient très satisfaits de pouvoir enfin présenter en détail le projet. « La présentation a été faite plus tard que nous le souhaitons puisque nous étions en attente des autorisations gouvernementales.  Face au constat de temps de réponse trop longs et à notre non-conformité au schéma de couverture de risque incendie dans plusieurs secteurs de la ville, notre premier objectif a toujours été de construire une caserne pour protéger adéquatement notre population, et ultimement la population de l’ensemble de l’île. Le développement de la vision de la desserte incendie sur l’île Perrot est basée sur les 50 prochaines années. »

Construite à l’intersection des boulevards Don-Quichotte et Saint-Joseph, la future caserne sera centralisée sur le territoire de l’île Perrot, ce qui permettra de réduire les temps de réponse en assurant une force de frappe de 10 pompiers en 15 minutes sur la totalité du territoire de Notre-Dame et une grande partie de l’ensemble de l’île.

Suite au refus de la ville de L’Île-Perrot pour maintenir la collaboration dans la nouvelle caserne (l’entente de service prenant fin le 6 septembre 2021), les villes de Pincourt et de NDIP ont signé une entente de collaboration, fondée sur une vision commune : deux installations desservant l’ensemble du territoire des deux villes, une direction et une brigade et un modèle commun de gestion des besoins véhiculaires (les camions de l’une ou l’autre des casernes seront stationnés selon les besoins du territoire).

Les travaux de construction débuteront à l’été 2021, et la mise en fonction de la caserne est prévue au printemps 2022. Pendant la construction, des camions prêtés par le fournisseur ayant obtenu le contrat pour la vente des camions incendie seront stationnés dans un entrepôt loué sur la rue Huot, qui servira de caserne temporaire pour assurer la desserte incendie. Les membres de la brigade de pompiers seront embauchés et formés au cours de l’été 2021 en vue de la mise en place d’une équipe commune entre NDIP et Pincourt fonctionnelle à compter du 6 septembre 2021

Dans le cadre de l’entente, les coûts des immobilisations seront assumés par la ville où le bien est situé, et les frais d’opérations seront répartis au prorata du nombre d’appels par ville comparativement au nombre d’appels totaux du service. Pour la caserne de NDIP, le budget pour la construction, l’achat de véhicules et des équipements ainsi que l’aménagement est estimé à environ 8 M$, sous réserve des résultats de l’appel d’offres et de l’évolution des coûts de matériaux de construction et de main d’œuvre. Grâce aux réserves créées par le conseil et à une structure de financement réfléchie, l’impact du projet de caserne sur la taxation sera en moyenne de 100 $ par année de manière régressive selon la durée des règlements d’emprunt, soit entre 10 à 25 ans, et la stratégie de développement résidentiel adoptée par le conseil depuis plusieurs années.

Cliquez ici pour accéder à la présentation complète