Le 4 mai dernier, dans le cadre des activités organisées à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot pour célébrer le Jour de la terre, les élus ont dévoilé la Politique de l’arbre. Ce document, élaboré à l’initiative du conseil municipal, est un engagement à protéger la richesse arboricole de Notre-Dame, aujourd’hui et pour les générations futures. « En plus de contribuer à […]

Le 4 mai dernier, dans le cadre des activités organisées à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot pour célébrer le Jour de la terre, les élus ont dévoilé la Politique de l’arbre. Ce document, élaboré à l’initiative du conseil municipal, est un engagement à protéger la richesse arboricole de Notre-Dame, aujourd’hui et pour les générations futures.

« En plus de contribuer à la beauté de nos paysages, l’arbre procure de nombreux avantages, explique Normand Pigeon, conseiller municipal de la Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot. Il améliore notre qualité de vie et favorise la participation des résidents et résidentes à une vie de quartier enrichissante. »

Pour préserver le paysage forestier urbain, d’importantes mesures de conservation et protection doivent être prises. La Politique précise les cinq orientations qui guideront l’ensemble des décisions relativement aux arbres. En mettant en œuvre le plan d’action qui en découle, tous les intervenants veilleront à promouvoir l’importance des arbres au sein de notre communauté, à protéger les boisés et les milieux naturels, à favoriser le reboisement et la protection des arbres en milieu urbain et à protéger et optimiser les paysages d’intérêt.

Bon nombre d’études scientifiques démontrent les avantages découlant directement de la présence d’un couvert forestier, et la Ville compte placer l’arbre existant en amont des décisions lors de la planification des secteurs à développer et à redévelopper. Des exigences et conditions seront fixées pour obliger les promoteurs à préserver de façon optimale le couvert boisé lors de la planification de leurs projets. À l’étape de la construction, une vérification systématique de tous les chantiers sera aussi effectuée pour valider la mise en place de l’ensemble des mesures de protections exigées pour conserver les arbres matures présents. Des balises claires seront aussi établies pour favoriser la bonne prise de décisions en matière d’abattage d’arbres par des particuliers.

La mise en œuvre de la Politique de l’arbre et de son plan d’action est une responsabilité collective qui doit reposer sur un engagement réciproque entre la Ville et l’ensemble des citoyens, commerçants, et organismes communautaires. « Nous devons tous travailler ensemble afin de bâtir une ville plus verte pour les générations futures, insiste Mme Danie Deschênes, mairesse de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot. La participation des citoyens et des partenaires locaux est essentielle. »

En misant sur les cinq orientations de la Politique de l’arbre, la Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot deviendra un exemple à suivre en matière de protection et de valorisation des arbres, ce qui favorisera le maintien des magnifiques paysages qui font la renommée du territoire perrotdamois.

Pour en savoir davantage sur la Politique de l’arbre, consultez le document en ligne.